Les iPad sont de plus en plus convoitées dans le monde

iPad convoitées

Apple est actuellement le leader mondial du domaine des tablettes mais sa notoriété ne fait toujours pas du bien à la société. Depuis 2010, on recense un grand nombre de cas de vol d’iPad dans le monde. Certains sont initiés par des professionnels et d’autres par des amateurs. Des phénomènes insolites prennent d’ailleurs lieu partout dans certains pays à cause de ces ardoises d’Apple. Nous vous avons rassemblé quelques cas récents.

iPad convoitées

Plusieurs vols recensés

La passion démesurée pour les iPad peut constituer une voie pour la prison. Le mardi 26 mars dernier, la police municipale de Narbonne, en France, a arrêté 3 hommes qui viennent de voler un iPad dans une boutique de mobile. Pas de surprise, deux de ces hommes ont moins de 20 ans. Ce qui montre l’ampleur de la ferveur pour les iPad chez les jeunes. Leur passage à la boutique a fait deux blessés.

Quelques jours auparavant, le préfet du département de Val-d’Oise a été également victime du vol de son iPad lors d’un déplacement sur le RER. Il n’a connu toutefois aucune blessure. Les deux voleurs n’étaient pas en effet conscients qu’il s’agit d’un homme politique important. Ils ont utilisé la méthode classique des pickpockets. L’un distrait la victime et l’autre vole la sacoche contenant l’iPad. Heureusement que les caméras de surveillances ont été en marche. Les deux hommes écopent actuellement 4 mois de prison fermes.

Souscription à des prêts, simulation

Les cas de vols sont moins nombreux dans les autres continents. Pour avoir un iPad, les jeunes asiatiques procèdent autrement. En Chine, certains étudiants vont jusqu’à souscrire des prêts à taux extrêmement élevés pour s’acheter un iPad 4 ou un iPad mini. Plusieurs n’arrivent pas à rembourser leur banque à temps et se trouvent dans des situations d’endettement critiques.

Le cas le plus insolite nous vient du Moyen-Orient, plus précisément d’Abou Dhabi. Une fille de 12 ans a simulé un Kidnapping pour se faire offrir un iPad par son père. Elle a informé ce dernier que ses ravisseurs demandent un iPad pour la libérer. La police locale est cependant parvenue à localiser l’appel et quelle fut sa surprise en voyant qu’il vient d’un centre commercial se trouvant non loin du domicile de l’appelant. La simulation n’a pas fonctionné.

D’autres cas vont sûrement apparaître après le lancement du très attendu iPad 5.

Apple iPad Air 2 Apple iPad Air