Un américaine achète sans le savoir un iPad Air de démonstration !

Monica Hall est une cliente américaine comme les autres, qui s’est offert le tout nouvel iPad Air dans le magasin AT&T le plus proche de chez elle au Texas. Elle s’est pourtant vite rendu compte qu’elle ne pouvait pas télécharger d’applications ou verrouiller sa tablette. Hormis cela, son iPad Air fonctionnait correctement. Seulement, trois jours plus tard, alors qu’elle voulait envoyer un message à sa fille, Monica Call a découvert plus de 300 contacts dans son iPad, des personnes qu’elle ne connaissait pas et qui sont en réalité des employés d’Apple ! Ayant synchronisé iTunes à son iPad, tous ces contacts se sont également retrouvés sur son iPhone. Mais impossible d’effacer ces contacts, ou plutôt, elle est obligé de les effacer un à un.

Newly-purchased-Apple-iPad-Air-turns-out-to-be-store-demo-bringing-on-the-pain.jpg

Monica Hall a annoncé que seulement 80 à 90 contacts ont été ajoutés par ses soins, et refusant de perdre un temps fou à effacer ces contacts inconnus, elle s’est rendu chez AT&T qui ne lui a été d’aucun secours. Elle a donc été dirigé vers le service client d’Apple qui après deux heures de recherche a découvert le problème : cet iPad Air est en fait un appareil de démonstration !

Pour se faire pardonner, AT&T a seulement offert 100 dollars à sa cliente, mais la suppression manuelle de ces contacts reste la seule solution. Morale de l’histoire : lorsque vous achetez un appareil, veillez à bien le vérifier avant de rentrer chez vous !

[table id =1 /]

Apple iPad Air 2 Apple iPad Air